Rejoignez-nous

- Sortie DVA année 2018-2019 -

Evénement incontournable du début de saison hivernale, la formation DVA s’est tenue le samedi 15 et dimanche 16 décembre. Preuve de la croissance du club et du développement des activités proposées, ce sont cette année plus de 40 personnes qui se sont retrouvées pour y participer, contre une petite vingtaine en 2017. La formation a débuté le samedi soir par la partie théorique, la présentation de l’ANENA étant complétée par les commentaires et retours d’expérience des deux animateurs de la session, Guillaume et Sébastien, avant que les débats ne soient clôturés par un roboratif repas canadien. Le groupe s’est ensuite retrouvé le dimanche matin à l’horaire (inhabituellement tardif pour une sortie hivernale, pas la peine de s’y habituer) de 8h pour organiser le covoiturage en direction de la station de Sommand, lieu des exercices pratiques. Contrairement à 2017, pas de routes enneigées ni de pluies diluviennes au programme de la journée, mais un fort brouillard et quelques légères averses de neige, et un risque 4 annoncé au-dessus de 1800m, ce qui a amené un certain nombres de participants à troquer leurs skis de randonnée contre des raquettes. Des groupes de niveau furent constitués, les novices dans la manipulation du DVA s’essayant à des exercices de recherche mono-victime tandis que les plus expérimentés mettaient en pratique leurs connaissances dans des situations de recherche plus complexes. Chacun a pu ainsi constater le temps nécessaire à organiser et effectuer un secours tout en appréhendant mieux un certain nombre de recommandations qui peuvent rester assez abstraites quand elles ne sortent pas d’un cadre théorique (tourner en rond 2 minutes à la recherche d’un signal par la faute d’un portable qui n’est pas en mode « avion » fut un à ce titre un exemple édifiant). En début d’après-midi, profitant d’une éclaircie, les plus motivés des skieurs sont allés faire leurs derniers exercices un peu plus haut, afin de pouvoir profiter de quelques virages dans la poudreuse au retour, alors que les débutants dans le sport effectuaient leurs premières conversions. Pendant ce temps, les autres groupes en avaient fini avec leur journée et échangeaient leurs impressions autour d’un impromptu vin chaud concocté par Michel, en attendant le retour des skieurs qui faisaient durer le plaisir. Tout ce petit monde a pu ensuite prendre le chemin du retour, un peu plus confiant dans ses capacités à gérer une situation de secours, à l’aube d’une nouvelle saison de sports d’hiver.
Jérome